Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 16:26

André ROUY

 

        

Je suis le sourcier, enfant des hiéroglyphes ;

Je hante l’écriture, antichambre de la nuit,

Je me prends en filature dans un cœur de poupée russe

Et je creuse une étrange malédiction

Dans la poitrine de mes fantômes

 

J’ai vu,

Vénéneuses sirènes,

Les grandes feuilles souples, moelleuses et sournoises,

Dont le sommeil lépreux épouse les palais

Dans les jungles d’Asie

 

J’ai vu la mer,

Prise dans sa camisole de force

Comme une fourmi au fond d’un entonnoir,

J’ai vu la mer qui rugit, qui gémit,

Qui se casse les ongles sur les couteaux de corail

 

Enfin,

J’ai vu l’île lointaine

Où les géants de pierre comptent les nuits qui passent dans le ciel

Ils sont là, immobiles,

Et le vent fait crier les ombres sur leurs lèvres glacées 

 

Alors, j’ai demandé :

 

Géants de pierre,

S’il vous plait, géants de pierre,

Trouverai-je la femme aux lèvres mauves,

Trouverai-je la soeur de l’Homme aux loups ?

 

Mais les géants de pierre sont là pour répondre à d’autres questions

 

Partager cet article

Repost 0
Published by AixHorizon
commenter cet article

commentaires