Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 16:36

Solange RAMELLO

 

                   ARAL

 

        Et toi, là-bas, entends-tu cette plainte ?

C’est celle d’un vieillard prés d’une mer éteinte ;

  Il lui dit doucement, comme à une maîtresse :

O douce amie, reviens, vois donc notre détresse !

 

Qu’importent les années, les douleurs, les souffrances,

  Nous attendons en vain, n’ayant plus d’espérance !

    Le vieillard s’est levé, toisant d’un regard pâle

      La plaine desséchée qu’est devenue Aral …

 

 

 

 

 

                   HOROSCOPE

 

Pars, mon enfant chérie, au jardin infini,

Oui cours, vole vers le renouveau de la vie !

Incapable je suis d’écouter la tendresse …

Son horizon sans fin s’adresse à ta jeunesse.

Ses rêves immuables accrochent tes pensées ;

Oublie de ton enfance les saveurs trop sucrées,

N’en dévoile jamais l’incroyable richesse,

Sous le coup du destin tu seras sans faiblesse …

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by AixHorizon
commenter cet article

commentaires